Voirie: courrier M. Bouvet RD 63 C Mai 2019

CIQ Nord-Est

1532, Chemin de Repentance

Sainte Adelaïde

13100 AIX EN PROVENCE

                         Aix-en-Provence, le 19 mai 2019

DEST :  Mr JP Bouvet vice-président – Direction des routes des Bouches-du-Rhône

OBJET : conditions de circulation RD 63 C dite Route des Pinchinats

Monsieur le vice-président,

Nous vous avons alerté par écrit en janvier 2018 pour déplorer les conditions de circulation et la dangerosité de la RD 63 C.

Les usagers quotidiens de cet axe, dont nombre de riverains «avertis », donc sur leur garde, ne cessent de déplorer sa dangerosité. Les importants travaux conduits sur le tronçon compris entre le Chemin Mouret et le Chemin Noir il y a quelques mois ont aggravé la situation. Aux accotements non stabilisés de part et d’autre de la voie s’ajoute un revêtement très dégradé. Dès lors, nous ne comprenons pas pourquoi, seule la partie comprise entre le Domaine de Tournon et le Chemin de Pascalis a fait l’objet d’un resurfaçage conséquent et efficace. Toute la partie basse de la départementale est demeurée, post travaux, en l’état…

Nous vérifions tous les jours que la limitation de vitesse instaurée à 50 km/h n’est aucunement dissuasive. Il est à noter que les marquages au sol décidés en votre présence in situ aux divers embranchements (Pascalis, Chemin Noir…) sont rapidement devenus invisibles ou presque.

Au demeurant, lorsque les bas-côtés ne regorgent pas d’amoncellement de feuilles mortes, la profondeur des fossés et caniveaux (instables le plus souvent) dissuade de s’en approcher. Notons au passage que ces caniveaux ne sont jamais curés et ne remplissent que partiellement leur rôle lors des fortes précipitations.

Outre une vitesse effectivement mesurée (radars pédagogiques ?), une analyse doit être conduite pour matérialiser l’axe médian et les parties latérales de la chaussée afin de « guider » les automobilistes, limitant a minima le facteur risque.

Notons cependant que le passage récent de l’épareuse, comme le retrait des feuilles mortes encombrant caniveaux (lorsqu’ils sont busés) et avaloirs est à mettre au crédit du service impliqué.

Voilà, Monsieur Bouvet, l’éclairage que nous souhaitions vous apporter en espérant une évolution durable de la situation. Nous parlons bien ici de Sécurité Routière, d’état des routes et de l’aspect accidentogène des facteurs décrits plus haut.

Nous vous prions de croire, Monsieur, en l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

 

Daniel Mack, Président du CIQ Nord-Est

A propos Françoise GALLO

Contacter directement Françoise GALLO francoise.gallo@free.fr
Cet article a été publié dans Voirie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s